Verseuse rituelle bouddhique Penba hu
enveloppée du tablier de soie bum khebs


Sino-tibétain XVIIIème siècle
Cuivre doré
Hauteur : 18,5 cm

Placé sur l'autel bouddhique, le Penba hu (bum-pa en tibétain) est un élément primordial du rituel d'initiation.
L’unique iconographie morphologique du makara à la base du bec verseur en fait le motif central et porte par là même l’importance de sa fonction rituelle.
Sur la base de ses racines mythologiques indiennes, Makara agit comme le véhicule de la divinité par lequel le bum-pa agit comme un mandala, une porte d'entrée pour la divinité. L'acte du Lama d'appeler la divinité est assisté par le makara.
L'aspersoir avec des plumes de paon insérées joue aussi un rôle de purification pré-rituelle.
Thangkas et autels voués au culte montrent l'importance de ce récipient. Placé sur l'autel avec les objets rituels importants : le vajra dorje et la cloche, il est un ustensile rituel essentiel et unique. Sur ces mêmes peintures, nous pouvons voir le délicat bum khebs qui enveloppe la verseuse. Si fragile comme nous le constatons ici, il est exceptionnel d’en présenter un exemplaire conservé.

Les bum-pa en argent et en cuivre doré ont été trouvés à l'origine sur les plateaux tibétains. Ils ont trouvé chemin vers l'empire Qing en tant que cadeaux diplomatiques. La version du bum-pa en porcelaine apparait sous le règne de l’empereur Qianlong. Il est façonné ici en cuivre doré sous la forme d'un petit pot rond en forme de bols à aumônes, avec un pied évasé décoré de lotus, un col étroit, et un large rebord supérieur avec un motif de lotus, où s’insère au centre l’aspersoir amovible Kha-rgyan. Le bec verseur orné du makara s'étend verticalement vers le haut depuis le corps. Le tablier de soie rouge, bleue, jaune, est maintenu autour du col par deux petits boutons de corail.

CHINARTS - Fanny Jacquemaire

Arts asiatiques

Créée et inaugurée au Printemps Asiatique Paris 2019, la galerie est spécialisée dans les arts de la Chine ancienne et moderne. Elle étend son domaine d’expertise aux arts du Sud-Est Asiatique. Fanny Jacquemaire s’intéresse à divers médias, des plus traditionnels tels que la sculpture, la porcelaine, le jade, la peinture, aux plus modernes tels que la photographie, ou technique mixtes contemporaines.


23 rue de Miromesnil 75008 Paris
https://www.chinarts.info/fr/
+33 (0)6 13 69 15 28
Contact